La Newsletter de Regard Neuf

Réflexion du jour : Lorsque toutes tes explorations et travaux sur toi ne t’apportent plus grand chose, peut-être faut-il simplement que tu lâches tout cela et que tu acceptes de demander de l’aide à ce qui est transcendant en toi…
Qu’en penses-tu ?
Cette démarche demande de l’humilité, de savoir demander sans que le mental vienne polluer cette demande et que ton intention soit claire : la tienne l’est-elle ?
Si oui, tu peux maintenant méditer ou prier, comme tu le souhaites pour faire appel à l’amour divin, à la grâce d’être plus éclairé…
Richard


Coup de coeur du mois : Jacques Salomé – Contes à aimer, Contes à s’aimer
Un livre pas très cher dans l’édition de poche pour nous aider à guérir en jouant avec notre enfant intérieur. 79 contes pour ouvrir des portes de notre inconscient en faisant des associations.
En approchant de Noël, une occasion de relire certains passages ou de faire un cadeau thérapeutique avec son coeur…

lire la suite


Séminaire : Après celui d’octobre qui vient de se terminer, il reste encore trois places pour celui de décembre, merci de m’appeler si l’aspect financier est un souci.

 » Connaissance de Soi » – les 4-5-6 décembre 2009
Tarif : 360 € pour les particuliers
150 € pour les étudiants et les chômeurs
985 € pour les entreprises par personne
Lieu : Salle ronde du “Colombier” Résidence Joseph Petit – 7, place Adéodat Gilson – 80130 Friville-Escarbotin

Toutes les dates des séminaires 2010 sont sur le site !
Plus d’info : 06.09.61.24.28 … lire la suite


Poème du mois : Energie qui circule…
Comme le vent pousse les nuages
Qui se forment à la surface de l’océan,
L’énergie que nous mettons en place
Dans notre cœur, active le sens de notre vie…

lire la suite


Conte philosophique : Drahcir, le yeti bienheureux au cœur d’or
Au pays Tallmen, vivait dans les montagnes égotiques enneigées du Tibet, un yeti puissant, surnommé Drahcir le bienheureux par les autres yetis, car ils le prenaient pour un simple d’esprit : en effet, il ne savait pas faire peur aux touristes, il ne faisait peur qu’à lui-même !

Ce yeti de très grande taille, était très velu avec un poil luisant très blanc, plus blanc que la neige. Il se déplaçait de jour comme de nuit en essayant de prendre contact avec les personnes qui tentaient d’escalader les monts Verdécouthe.
lire la suite

Livre : Le Miroir aux clins d’oeil – 19€50
Un recueil qui se feuillette comme un livre de chevet, pour ouvrir des portes avec le sourire !
Valise, Balise
«J’aimerais soigner mes balises !» me disait une personne en séminaire… Eh oui, soigner ses valises émotionnelles peut faire peur et du coup je balise à l’idée de travailler sur moi, rien de plus normal si l’on veut lutter contre son égo, par contre, si je m’en fais un allié pour reprogrammer mes croyances limitantes, cela change tout ! Nous pouvons aussi baliser le terrain de travail de nos valises émotionnelles grâce à un travail en amont !

lire la suite


Café « Connaissance de soi » : tous les 3ème vendredi du mois, au café près de la cathédrale à Amiens.

Le prochain café aura lieu le vendredi 20 novembre à 18h30, son thème : Egrégor : réalité ou inconscient collectif ?

Le dernier café avait pour thème : Congruence, qu’est-ce que cela signifie  : est-ce un équilibre qui s’acte ou une vue de l’esprit ?

Après avoir donné une définition de la congruence (voir ci-après celle de Carl Rogers), nous avons échangé sur la première étape : identifier son émotion pour repérer dans un second temps le sentiment qui se cache derrière.
Mais prendre conscience de celle-ci dans un échange, la nommer, la déclarer, comme cela s’effectue en CNV (communication non violente) n’est pas toujours facile, car selon l’endroit d’où elle vient, l’émotion peut vite nous submerger, au lieu de nous faire bouger (sens étymologique de l’émotion : mouvoir).
C’est pourquoi, il faut s’habituer à citer les faits qui l’ont déclenchée, ce qui favorise déjà la prise de recul par rapport au vécu et permet de dire calmement ce que je ressens.
(par exemple : Quand tu me dis cela, je suis en colère, je ne me sens pas respecté(e)).

lire la suite


J’espère que tu as eu du plaisir à parcourir ces pensées.
Je te souhaite une excellente fin de journée, prends bien soin de toi.
Chaleureuses pensées et bon courage pour cet automne qui est bien installé
Richard