La  Newsletter de Regard Neuf

Pendant ce weekend de tempêtes dans notre environnement, certains étaient en séminaire « Connaissance de soi », et nous avons secoué un peu plus nos croyances pour reprogrammer celles qui devenaient limitantes : le vent d’émotions a soufflé durant ces trois jours !
Je vous souhaite à chacune et chacun, de soulever le voile sur vos croyances limitantes pour modifier le regard sur votre réalité et vous permettre d’être encore plus congruent sur le chemin que vous avez choisi d’emprunter.

Réflexions du jour :
Grégoire de Nysse
 » La voie qui mène à la connaissance de la nature divine est inaccessible à la raison »
L’Apôtre Paul
« Si notre être extérieur se détruit, l’être intérieur se renouvelle de jour en jour »
Richard
 » Plus je remonte à la source de mon talent, plus je rencontre l’amour inconditionnel et ma nature divine »


Coup de coeur littéraire du mois : Fabrice Midal – La voie du chevalier
Dans ce petit fascicule, nous ré-apprenons à vivifier les principes de la chevalerie ancestrale dans notre quotidien.
Nous devons assumer seuls, le fait d’établir un rapport avec le sacré, de nous défendre et de veiller à notre propre bien-être. Par ces trois identités en nous, nous pouvons accomplir, mettre en action ces préceptes chevaleresques, hors des archétypes cinématographiques actuels.
Comme je le dis souvent, soyons des êtres extra-ordinaires, qui dans l’ordinaire de notre vie, apparaitront extras aux yeux des personnes qui s’éveillent, tout en restant dans l’humilité…

…lire la suite


Point de vue :
Cinéma
The Celestine Prophecy ou La Prophétie des Andes
Certes le scénario n’est pas exceptionnel mais le fond de ce film sorti en DVD est vraiment bien, en tout cas, il m’a beaucoup plu et je le regarde régulièrement. Il permet de s’ouvrir et de nous faire comprendre que le monde est plus subtil qu’il ne paraît. D’ouvertures en ouvertures, le personnage principal suit sa quête pour devenir un acteur majeur dans le monde d’aujourd’hui. Un conte initiatique, positif, différent des autres approches du cinéma hollywoodien, à l’ouverture d’esprit, à voir et à revoir !!

En mars et avril , stage « Connaissance de Soi » !
Il reste 3 places en mars et 4 pour le stage début avril !           😉

26-27-28 mars ou bien 2-3-4 avril : Séminaire « Connaissance de soi »

  • un travail sur soi, centré sur ses qualités, les fondations de notre être profond
  • une approche positive de l’être humain pour vous permettre de ressentir les changements subtils qui vont se mettre à l’oeuvre en vous, de découvrir les parts en vous parfois contradictoires
  • un plan d’actions à la fin des 3 jours pour vous mettre le pied à l’étrier, d’avancer d’au moins un pas
  • un groupe de 8 personnes au maximum (la plupart du temps 6 pour aller plus en profondeur tout en gardant la dynamique du groupe, minimum de 3 personnes).

Bien que les prix soient adaptés pour que chacun puisse venir, si vous avez des difficultés, appelez moi, il me paraît inconcevable qu’une personne désirant travailler sur elle, soit bloquée, par des contingences matérielles : nous trouverons toujours un terrain d’entente. 😉

Tarif : 360 € pour les particuliers
150 € pour les étudiants et les chômeurs
985 € pour les entreprises par personne
Lieu : Salle ronde du “Colombier” Résidence Joseph Petit – 7, place Adéodat Gilson – 80130 Friville-Escarbotin

Plus d’info : 06.09.61.24.28
lire la suite


Poème du mois : « Merci à toi l’enfant » de Marianne Sébastien
Semons la paix dans les villages d’enfants
Et l’espoir sur les terres dévastées.

lire la suite


Conte philosophique
Façon de voir la vie
Un non-voyant était assis sur les marches d’un bâtiment avec un chapeau à ses pieds et un morceau de carton portant l’inscription : « Je suis aveugle, aidez-moi, s’il vous plaît» .
lire la suite


Livre : Le Miroir aux clins d’oeil – 19€50
Un cadeau pour soi ou pour ceux que l’on aime pour réfléchir en souriant…
« Le miroir aux clins d’oeil est à ton image, débordant d’idées de toute sorte, sans esprit de système, sans volonté de démontrer à tout prix, éclectique et imaginatif.
Un véritable dictionnaire, un almanach, une recension d’aphorismes, une collection de quasi vers holorimes qui se feuillette comme un livre de chevet : une pensée par jour (ou deux, ou trois, on peut dépasser la dose prescrite) pour commencer la journée avec une résolution, un souhait, un désir ou un projet. Au milieu de tous ces mots facétieux, avec leurs chocs conscients ou inconscients et leurs rencontres voulues ou improbables, tu ne te détournes pas de ton but. Tu as su éviter la monotonie inhérente au genre en maniant le premier, le deuxième et parfois le troisième degré, en alternant le je, le tu et le nous, en suggérant des ramifications concrètes et pratiques ou au contraire plus conceptuelles et spirituelles.
Encore bravo ! Vrai ! Un livre, comment dire, indice pensable.
Hervé L.

Clin d’oeil à Hervé (Ardennes)
L’un dit : « Comment cela se mène ? », Lundi commence la semaine
Il n’est pas rare d’entendre les personnes soupirer en début de semaine avec une mine dépitée, comme si elle disait : lundi, commence la semaine ! Vivement vendredi… Comme si, un poids lourd était sur leurs épaules, comme si un ras le bol était présent dans leur coeur, dès lundi…
Et oui, c’est sûr si nous oublions de poser notre intention sur notre coeur et si nous refusons de voir le sens dans lequel nous engageons notre vie, ce n’est pas très facile… Par contre, nous pouvons changer cela : « Oui diront certains, mais après ? L’un dit : Comment cela se mène ? Où cela nous mènera-t-il ? » D’une part, en prenant d’autres chemins de vie nous n’auront pas les mêmes épreuves et d’autre part, en décidant, en tant qu’auteur, de ce choix la vie est beaucoup plus agréable et l’énergie nettement plus positive ! Vous n’y croyez pas ? Testez-le ! Dites, je décide de faire la vaisselle (au lieu de je suis obligé de faire la vaisselle), n’est-ce pas différent ? ;-))

Clin d’oeil à Richard (Belgique)
Migraine, mi-Graine
Beaucoup de personnes ont des migraines, certaines mêmes pensent que cela est normal, incroyable, non ? Même si, nous savons que la migraine est liée à des problèmes de circulation de sang, n’oublions pas que le sang fait circuler nos émotions dans le corps, donc sans vouloir paraître réducteur, sur quoi bloquons nous au niveau du mental, quelle émotion se bloque en nous, pour que cela nous prenne la tête à ce point ? Si aucune réponse ne vient, une voie, peut-être, serait de réfléchir à votre talent, vos qualités : en effet, la graine qui est en vous, votre essence, ne demande qu’à pousser, s’ouvrir et fleurir, pour libérer votre talent, vous permettant de mettre en oeuvre vos qualités majeures. Si vous ne vous ouvrez qu’à moitié à votre puissance, vous n’êtes alors que mi-graine, et il est vrai que ce n’est pas agréable, ni sain d’ailleurs de ne pas se réaliser pleinement….
Pour être dans votre entièreté, travailler le coeur à l’ouvrage, sans migraine, laisser votre graine se développer, choisissez en conscience de travailler pour révéler votre talent !
lire la suite

Coup de coeur musical du mois : Diane Arkenstone
Adventure Cargo – « Echoes of Egypt »

Une belle pochette, des idées dans la mise en page (enfin une personne qui prend soin de l’acheteur !!) et une musique planante qui nous emmène loin, très loin… Mes morceaux préférés : « The secret Chamber » et « Accross the sands of time ». Sortie en 2003 – Achat par internet uniquement
lire la suite


Café « Connaissance de soi » : tous les 3ème vendredi du mois, au café près de la cathédrale à Amiens.

Le prochain café aura lieu, le vendredi 19 mars 2010 à 18h30, son thème :
Vocation et talent, quelles différences ? Comment activer son talent ?

Le dernier café avait pour thème : Gérer ses émotions : retenir ou respirer ?

Emotion : é-motion, vient étymologiquement de mouvoir (mouvement). Les émotions sont donc des énergies pour nous aider à bouger, ce sont des moteurs souvent inconscients de nos actes.
A l’origine, nos émotions résultent de stratégies mentales (générées par notre égo) et de ressentis physiques, acquis lors de notre petite enfance et enfance – expériences très subjectives ayant conditionné des comportements liés à nos états internes de l’époque et du contexte de ces événements vécus.
A travers les incidents de notre enfance et de l’adolescence, nous découvrons – pas toujours de façon agréable d’ailleurs – quelles émotions sont permises et lesquelles sont inacceptables.
Nous apprenons ainsi, par peur d’être désapprouvé, rejeté ou abandonné, (voire même battu et agressé), progressivement, à dissimuler certaines de nos expériences, puis à nous mentir sur ce que nous éprouvons pour devenir des personnes adultes « raisonnables », conformes au modèle retenu.
Notre inconscient reproduit plus tard en mode automatique lorsqu’il est face à un besoin qu’il ne peut satisfaire de façon « normale » ces schémas conditionnés par notre éducation.
Ainsi, il n’est pas rare de « péter » un plomb, de perdre la raison pour laisser s’exprimer une émotion : colère, tristesse, peur ou joie alors que le contexte actuel ne s’y prête pas.
Les émotions ne nous demandent pas notre avis pour apparaître : soit on les subit, soit on les pilote !

…lire la suite

J’espère que tu as eu du plaisir à lire ces quelques lignes.
J’ai eu pour ma part, du plaisir à les écrire pour les partager avec toi.

Continue de prendre bien soin de toi, nous avons tous besoin de ta richesse.
Très chaleureuses pensées
Richard