Créer une marque commerciale est déterminant pour la rapidité de retour sur investissement d’une innovation.

Non seulement, l’efficience commerciale est évidente d’un point de vue mnémotechnique, on se rappelle plus facilement un nom explicite qu’un sigle, mais aussi cela donne un degré de liberté suplémentaire quant aux supports utilisables en communication.

La marque, son logotype identificatoire, son slogan sont trois niveaux de communication, dont il serait vraiment « bête » de se priver.
Encore faut-il que tout cela soit cohérent et s’articule autour du service rendu au client, ce qui a valeur pour lui.

Le dépôt d’une marque nécessite : de bien connaître les classes dans lesquelles nous allons déposer la marque et le libellé des intitulés.

Faut-il déposer le logotype avec la marque ?
Dois-je prendre obligatoirement les trois classes du forfait de l’Inpi ?
A quoi sert la recherche d’antériorité par similitude ?
Que faire si une personne s’oppose à mon dépôt ?
Quel impact aura ma marque sur les clients ?
Comment décliner la marque dans un logotype porteur de nos valeurs ?

Autant de cas particuliers qui nécessitent une réflexion préalable à la création de marque et son dépôt.
Faites appel à des professionnels pour cela : nous (;-)), les CPI et les avocats spécialisés PI.

Déposer une marque sans veille, ne sert à rien !
C’est pourquoi, nous vous proposons une prestation triple :
– conception de la marque à partir du système de valeurs,
– dépôt de la marque avec recherche d’antériorité,
– mise en place d’une veille commerciale avec un avocat spécialisé.

Les dernières marques créées : 3XL (miroir), Brushnet (brosserie), Cohésium (conseil), Concerto (nettoyage), Epicom (communication), Etre Soi (coaching), Harvest (édition), Osborn (médical), Ets Pinteau (négoce maintenance), Prolest (accessoires théatre), Regard Neuf (conseil), Rigiflex (brosserie), Saint Marmitin (IAA), Signaletic-Online (signalétique)…