A Arras dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie, un atelier organisé par le Conseiller Local Innovation, M. Jean-Pierre Leac, dans le cadre du Programme Local Innovation a permis à une douzaine de dirigeants d’entreprises de découvrir comment ils pouvaient mobiliser leurs salariés pour être plus créatifs.

Deux exposés ont permis d’avoir une approche globale :

1°) – Au départ, Richard Chaigneau après avoir décrit la méthodologie de création et balayé les outils de créativité par catégorie :
– analogie,
– matricielle,
– combinatoire
– et imaginaire,
il s’est attaché à faire participer les personnes présentes autour de chaque catégorie.
Il a ainsi – à partir d’une demande d’une personne salariée de l’ISA de Lille, concernant l’utilisation des rebuts de viennoiserie – trouvé avec l’aide du public et en direct, de nombreuses pistes de recherche dont certaines avaient déjà été envisagées par l’Isa lors d’un brainstorming, confirmant ainsi la pertinence des outils utilisés étant donné le faible temps d’investigation dans l’atelier consacré à chacune des techniques.
Chacun a ainsi pu évaluer concrètement les apports de ces techniques et leur pertinence en terme d’efficacité, malgré parfois une approche singulière pour trouver les solutions, notamment à travers les outils imaginaires.
Des solutions concrètes, pragmatiques tout comme des pistes plus originales peuvent être dégagées après un travail solide de deux ou trois heures en groupe de 5 à 8 personnes.

2°) – Dans un second temps, l’Arist du Nord-Pas de Calais, a ensuite présenté la méthode Triz et le logiciel TechOptimizer d’IMC, en soulignant :

– toute l’importance de valorisation des pistes trouvées lors d’une créativité, type celle présentée par Richard Chaigneau,
– et aussi l’extrême vigilance à avoir lors de la réflexion sur sa problématique en montrant à travers le logiciel, comment une analyse de type fonctionnelle permet d’ouvrir le champ des solutions en s’appuyant sur le thésaurus et l’analyse des brevets de TechOptimizer.
Enfin la soirée s’est clôturée autour d’un cocktail, où les intervenants ont pu répondre à toutes les questions des personnes présentes, fortement impressionnées par la puissance de ces outils, à priori, très accessibles si l’on prend la peine de s’y intéresser.
Et comme le soulignait le premier intervenant : « tout le monde est créatif, mais beaucoup d’entre nous hésitent à le montrer devant les autres, de peur du jugement que très souvent nous portons sur les autres ! ».
Une bien belle après-midi de travail, avec un groupe chaleureux, des intervenants de qualité et des résultats concrets pour le PLI d’Artois, qui peut être satisfait de son investissement.
Rédigé par M. Richard Chaigneau